EpokChampagne



Douceur et surprise à la Villa de l'Extra

Un partenariat fructueux
Vendredi soir Jacky Champagne accueillait la première exposition d'une série proposée par EpokChampagne, les organisateurs des Rencontres littéraires Femmes d'histoires au château de Bligny, également promoteurs d'un groupe d'artistes peintres et de conférenciers.Une collaboration qui annonce un beau programme avec les lithographies et les peintures de Jean Paul Donadini l'artiste aubois de notoriété internationale au mois de décembre, suivi de Marianne Thoyer et de ses dames, puis le peintre Baba Speed inspiré par la vigne et le vin, Jean Jacques Lafon, connu pour ses tubes et notamment Le Géant de papier exposera ses peintures sur la thématique de la chevallerie et Marie Hélène Burgeat experte dans une technique mixte étonnante. Coté conférence, c'est le semi Aubois Jacques Perçiot auteur d'une douzaine de biographies des grands de la chanson française qui s'installera dans la maison d'hôte , le temps de rencontres musicales autour du vin dans la chanson française, Brel, Brassens et Dimey.

Voiles et transparences
Jusqu'au 15 novembre Stéphanie Lesne, présente ses toiles empreintes de légèreté due à sa technique de superposition de couches de peinture transparentes. Une technique qui n'est pas sans rappeler qu'elle fut créatrice de tissus pour de grandes marques de textiles Troyennes. Cette douceur tempère la mélancolie des fleurs qui saignent, certainement un message d'alerte que l'artiste veut donner. Confirmation d'une nature tourmentée encore avec ces oiseaux qui se débattent pense-t-on dans une tempête. Un univers marqué par les coquelicots et des tons chauds de rouge, d'orange recouverts de fines traces de voile blanc qui ne lassent pas et s'incrustent sur les murs comme une fenêtre ouverte sur la réalité des champs voisins où Renoir avait déjà trouvé les coquelicots le long des chemins.

Surprise musicale
Surprise au cours du cocktail d'accueil, Natacha Lloorca se mit au piano pour offrir quelques moments d'envol classique avec Chopin puis, c'est Bruno Mayeur, Clé d'or de la chanson Française qui proposa quelques chansons, notamment le chien bleu, écrite pour le peintre Alain Richard et à la demande générale quelques extraits du répertoire de Jacques Brel, dont il est un interprète fidèle et émouvant. Bruno Mayeur reviendra à la Villa de l'Extra le 12 décembre en conclusion de la conférence musicale de Jacques Perçiot sur Jacques Brel, puis en 2009 pour présenter son livre CD avec de nouvelles chansons.

Une soirée conviviale et mémorable dans laquelle on ne comptait plus les artistes peintres, écrivains qui avaient répondu présent pour le démarrage de la programmation d'hiver plutôt copieuse.