L'ETE ROUGE

"Le soleil pavot sur les pavés"

Le soleil étau sur cet été

Sur ma peau soleil brûlé

Sur ton eau soleil salé

 

Drôle d'état, rouge d'été

Rouge d'état, drôle d'été

Rouge mon sang mêlé

Au tien le temps d'un été.

                  

Rouges les corps tombés

Comme des fruits trop murs

Rouges nos corps de baisers

Comme lardés de brûlures

 

Rouges les murs tombés

Comme dans la boue des injures

Rouges les cœurs arrêtés

Comme le temps se fissure

 

Le soleil bravé sous les bravos

Le soleil pincé sous les pinceaux

Sous mon feu soleil ta peau

Sous ton sel soleil mon eau

 

 

Drôle d'état, rouge d'été

Rouge d'état, drôle d'été

Rouge mon sang mêlé

Au tien le temps d'un été.

 

 

Rouges les corps tombés

Comme des fruits trop murs

Rouges nos corps de baisers

Comme lardés de brûlures

 

Rouges les murs tombés

Comme dans la boue des injures

Rouges les cœurs arrêtés

Comme le temps se fissure

 

Le soleil sali par les salauds

Le soleil jauni par les journaux

Dans mes feux soleil brisé

Dans tes eaux soleil noyé

 

Drôle d'état, rouge d'été

Rouge d'état, drôle d'été

Rouge mon sang mêlé

Au tien le temps d'un été.

 

 

Rouges les armes brandies

Comme la haine qu'elles inspirent

Rouges les fleurs jolies

Comme un amour qui aspire

 

Rouges les bombes tombées

Comme la mort qu'elles attirent

Rouges les roses coupées

Comme un amour qui soupire.